BDV : « les chevaux et les boules »

Sinistré lors de la remise à l’eau de la chaloupe au Guip, le moteur de Belle de Vilaine a effectué sa sortie aérienne :

En attendant que les chevaux-vapeur reprennent place et permettent enfin d’hisser les voiles, il est temps de vous entraîner au maniement des boules… pour briller au Grand Tournoi du 20 juillet, exclusivement réservé aux boulistes non-classés :

Grands travaux… rénovation de Belle de Vilaine S1 E16

Après de longues semaines d’absence, la belle chaloupe est de retour à son port d’attache billiotin.

Faute de propulsion autonome, c’est accompagnée de l’équipage SNSM de Damgan que s’est effectuée la navigation de l’Île aux Moînes à Pen Lan : Solidarité marine…

Stucture rénovée, nouveaux pont et pavois prêts à l’accueil des équipages, la Belle s’offre aux soins ultimes des bénévoles de l’association (nettoyage des fonds : Et oh, et oh, on retourne au boulot… peintures de finition, mâtage… 🙂 et des pro (électricité et motorisation) pour reprendre au plus vite, après son absence contrainte à la semaine du Golfe, son programme de navigations associatives.

Grands travaux… rénovation de Belle de Vilaine S1 E14

Nuit pascale arctique : au Guip, l’an neuf… Korrigans monastiques et de belleVilenie s’affairent en dernier acte avant la mise à l’eau…


Pose d’accastillage, finitions partielles (roofs et capots neufs rejoindront ultérieurement la Belle), peinture sous-marine et retouches à la flottaison (suite à quai…), repose/vérification basique électricité, moteur et pompes… mouillage rembarqué et coup de balai !

HPA Shadocks à Pen-Lan : Euh… quand la marée, prochaine…, le voudra bien !

Grands travaux… rénovation de Belle de Vilaine S1 E13

La marée n’attendra pas !

Pour assurer la remise à l’eau à la grande marée du lundi de Pâques, au son du Bourdon bien sûr, toute l’équipe du chantier du Guip est sur le pont… et les beauxVilains, dans les bas-fonds évidemment !

Au cœur du nouveau pont, réalisé dans les règles de l’art par les charpentiers du Guip, l’ossature des roofs prend forme, au son condimentaire de la « taponnade », par les rois du tapon…

… ou comment habiller, à l’ancienne, les têtes de vis de la lisse ou du pont.

Lisse de pavois, carreau et plat-bord, gabarits des roofs, finition du pont, collerettes de mâts et pose d’accastillage assurés par l’aristocratie du métier… dans les fonds, piaffent les galériens associatifs, pinceaux et clé de 12 à la main, las de l’aspirateur…

Grands travaux… rénovation de Belle de Vilaine S1 E8

Plat-bord à tiroir, élongis, lisse, pavois, jambette, serre-bauquière ou contre-icelle, béquilles, membrures délicatement anguillettées ou trou d’homme machiste, et bien d’autres jusqu’à l’étambot rené… du bois et des humains : charpentiers de marine, cœur vital du Guip, et gentils inspecteurs des travaux finis et/ou à terminer, en bons maîtres d’ouvrage ; la Belle se renforce et se revitalise, chaque jour un peu plus 🙂

Autour de la Belle chaloupe et des vieux gréements amis s’activent les mains amoureuses du bois, hommes ou femmes, du chantier et consorts, pas encore à parité : A vous, Mesdames…

Fier étambot régénéré, barrotage renouvelé, renforcé, digne d’un neuf « pont des Arts » aux lattes ouvragées, pot à balconner à l’étambrai, structure rénovée et renforcée pour une pérennité optimisée, Belle de Vilaine s’apprête pour sa remise à l’eau à la prochaine grande marée, vers de nouvelles aventures marines et humaines, dont, en ouverture, la Semaine du Golfe !

Labourage… et collector BDV

Geste auguste…

Et pendant que d’aucuns font du tourisme à l’Île aux Moines, d’autres, ères ou manants, s’activent pour le bien public à la maison de la Belle !

… ou contemporain
Poêlée en Panda vintage…

Collectors estampillés BDV

Président collecteur de pôts
Pouliage & lubrifiant… ça, on conserve !

Grands travaux… rénovation de Belle de Vilaine S1 E4

Toute économie libérale génère l’éclosion d’une « élite « … alors, après les travailleurs de force, voici venir l’encadrement, en visite de chantier !

On l’identifie aisément lors de la montée des marches de la réussite, par le port de la moumoute, crânement ou en brassée,

le regard, viril et sérieux, porté aux membrures et autre serre-bauquière,

la « tâte », délicate, de l’état de l’étambot et du bordé à la pointe du canif du charpentier de marine Frédéric Bouges,

la quête de la bonne gouvernance, par l’invention du volant ovale…

Heureusement, il reste de bons charpentiers adeptes de la taille du gabarit !

Bref, vous l’aurez compris, la rénovation de Belle de Vilaine au chantier du Guip suit son cours en belle navigation ; après son « décapotage » par l’équipe VTBV multi-tâches puisqu’associative (l’habit taché marque la tâche, non la fonction…), permettant l’évaluation affinée de l’outrage des ans et le chiffrage complémentaire de l’opération*, la dépose du lest par les gros bras de l’association samedi prochain… suivra la pleine mise en action des charpentiers de marine du GUIP au long de l’hiver, afin qu’au printemps venu, sous les pinceaux de VTBV, la belle chaloupe se rhabille et rejoigne les flots salés pour une nouvelle saison de navigation et de plaisir partagés.

*Pour compléter le financement des travaux de restauration, d’un coût global avancé de 85 613.92€ subventionné à 47.5%, principalement par la région à hauteur de 25 681€ et du département à hauteur de 11 349€, l’association a lancé, depuis juillet 2017, une souscription volontaire en partenariat avec la Fondation du Patrimoine. Aujourd’hui, celle-ci a rapporté 18 064.70€ à l’association. De plus, début octobre, le comité de la Fondation a décidé de nous attribuer une subvention sur ses fonds propres de 3.000 € compte-tenu de la dynamique de notre collecte et de l’association.

Même si cela représente déjà un budget conséquent, la souscription doit impérativement connaître un second souffle pour pouvoir assurer la totalité du budget.

Nous avons besoin de vous tous. Faites un don à l’association !

 

Grands Travaux… rénovation de Belle de Vilaine

Octobre 2018, automne, sève descendante : l’activité, associative comme naturelle, se concentre sur la rénovation racinaire, base de l’épanouissement futur de l’Être, revitalisé pour le printemps à venir…

Ouverture du chantier de rénovation de la belle chaloupe :

Belle de Vilaine entre en chantier, au Guip, sur l’Île-aux-Moines

Remise entre les mains des charpentiers de marine du chantier du Guip, sous l’égide de Frédéric Bouges, avec l’aide active de l’équipe de l’association VTBV et le soutien financier des souscripteurs et soutiens, Belle de Vilaine se prépare à tomber le haut pour mieux se parer et vous accueillir la saison prochaine.

affaire à suivre… sur ce blog, articles passés et présent évolutif

 

Billiotines de la mer 2018… la fête de Belle de Vilaine

En amont de la fête de Belle de Vilaine,

chaudron magique…

toute l’équipe de l’association s’active…

…Humeur de crêpes…

à bord de la chaloupe, comme à terre,

…nouveau taillevent gréé…

…voile mystère…

check up et huile de coude…

…tout est prêt pour vous accueillir à La Fête !

 

et qu’à marée venue, le doux soleil estival, amoureux comme nous de la Belle chaloupe ouvre les festivités :

à bord, l’atelier voilerie finalise le nouveau jeu de voilure

garcettes de ris multiples demandent petites mains solidaires…

à quai, la crêperie transpire joyeusement

solidarité encore…

De retour du grand large, Belle de Vilaine débarque les Magnums de Muscadet Granite immergés depuis 1 année, en musique :

A vent !

sitôt goûté, et tellement apprécié !

Patrick, bosco au tire-bouchon, JM Boitaud, sommelier attentif, B Cormerais, vigneron au micro…

 

par l’odeur alléchés, les amis Vieux Gréements des ports voisins accourent, nous gratifiant de superbes arrivées sous voiles :

 

 

 

 

 

 

 

« Bretonne avec Huitellour-noz, ou du monde avec le duo KY, chants de marins avec le groupe Taillevent, ou d’autrefois avec Dédé et son orgue de Barbarie », la musique rythme les festivités et les péripéties des stands et animations : voilerie, vigneron, palet, maquettes, magnums & dérivés, restauration & buvette…

voiles… cordes (ages !) et voix…

présentation de la voile mystère, le hunier marqué du logo de Billiers, hissé en exergue du nouveau jeu de voilure Voilagil, sous l’oeil attentif du public et partenaires de la souscription ouverte aux soutiens de Belle de Vilaine via la Fondation du Patrimoine !

Oh hisse…

et Oooooh ! Vivement la brise…

 

 

 

 

 

 

 

Mmmm… mélodie vélique

premières caresses du Mor Braz… avant le retour à Pen Lan

solidaires, toujours…

Merci à tous les acteurs, participants gourmands, partenaires et ombres dédiées aux tâches parfois ingrates mais toujours partagées avec bonne humeur…

Mà, qué… ?

A vieux gréements, marins d’antan aux pagaies étonnantes…

moules-frites, chipolatas, crêpes et Kouign Amann… rencontres festives

afin que vive et revive la Belle Chaloupe, pour tous ses amoureux.

 

MAJ 20/08/18

Les réservataires qui n’auraient pu se déplacer pour retirer leurs magnums lors de la Magnifique Fête de Belle de Vilaine, les trouveront à leur disposition chez « Cervoises et Gourmandises », notre partenaire à Muzillac… sans oublier, bien sûr, de se munir du bon de réservation !